Quel tjm choisir en tant que salarié porté : guide pratique

Le choix du TJM est déterminant pour maximiser vos revenus en portage salarial. Ce guide pratique vous aide à définir, estimer et optimiser votre taux journalier moyen (TJM). Découvrez comment analyser le marché, positionner vos compétences et évaluer vos charges pour réussir en tant que salarié porté. Utilisez nos exemples concrets pour ajuster votre stratégie et atteindre vos objectifs financiers.

Définir le TJM en portage salarial

Comprendre le portage salarial et le TJM

Le portage salarial offre aux indépendants la sécurité d'un employé tout en gardant leur autonomie. La relation tripartite inclut le consultant, la société de portage et le client final. Le Taux Journalier Moyen (TJM) est le montant facturé par jour de travail pour assurer une rentabilité adéquate.

Lire également : Découvrez le t shirt serge blanco : élégance et confort

Estimer ses revenus et charges

Commencez par comparer les tarifs sur des plateformes comme Malt. Ensuite, ajoutez toutes les dépenses professionnelles, telles que le matériel informatique et les frais de déplacement. N'oubliez pas les charges de gestion de la société de portage, typiquement 5 % du chiffre d'affaires brut.

Exemples pratiques de calcul du TJM

Pour un objectif de 3 000 € net par mois, avec 50 % de frais de gestion et de fonctionnement, vous aurez besoin d'un chiffre d'affaires de 4 500 € par mois. En divisant par 132 jours de travail annuels, votre TJM devrait être de 409 €. Pour plus de détails, renseignez-vous de cette source.

Dans le meme genre : Idées créatives pour votre calendrier photo personnalisé

Optimiser son TJM pour la réussite en portage salarial

Analyser le marché et les tarifs pratiqués

Pour réussir en tant que salarié porté, il est crucial de bien connaître le marché. Comparez les tarifs pratiqués par d'autres consultants dans votre domaine. Utilisez des plateformes comme Malt pour obtenir des références. Cela vous aidera à positionner votre TJM de manière compétitive.

Positionner sa valeur ajoutée et ses compétences

Identifiez ce qui vous distingue des autres. Vos compétences spécifiques et votre expérience peuvent justifier un tarif plus élevé. Mettez en avant vos réalisations et spécialités pour attirer des clients prêts à payer plus pour votre valeur ajoutée.

Prendre en compte les frais professionnels et les charges sociales

Incluez tous vos frais professionnels dans le calcul de votre TJM. Cela comprend le matériel, les abonnements, les déplacements, et les repas. N'oubliez pas les charges sociales et les frais de gestion de la société de portage.

Calculer les jours travaillés

Déduisez les jours non facturables comme les jours de prospection et de formation. Cela vous donnera un nombre réaliste de jours travaillés annuellement.

Fixer des objectifs de revenus réalistes

Définissez des objectifs de revenus qui couvrent vos besoins financiers tout en étant atteignables. Cela vous aidera à fixer un TJM qui assure votre rentabilité.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés